Vous êtes ici : Accueil / Membres / Pascal Marchand / Le grand oral de Bernard Cazeneuve

Le grand oral de Bernard Cazeneuve

Le 13 décembre 2016, Bernard Cazeneuve prononce la 40ème Déclaration de politique générale de la Vème République. Quels sont les abandons et innovations par rapport aux déclarations précédentes? De quels Premiers ministres antérieurs se rapproche-t-il ou s'éloigne-t-il le plus? Que peut-on retenir de significatif? Iramuteq permet quelques réponses textométriques.

Nous avons eu ici l'occasion d'exposer les raisons pour lesquelles nous analysons les Déclarations de politique générale des Premiers ministres français, ainsi que les tendances que nous avons pu y observer (voir aussi "Le Grand Oral : les discours de politique générale de la Vè République", aux éditions De Boeck avec l'INA, préface de Michel Rocard, 2007).

On s'était arrêté, en avril 2014, avec la Déclaration de Manuel Valls qui, selon les canons dominants de la com' politique contemporaine, livrait un discours soigneusement équilibré et contrôlé et ne nous donnait à voir que "de la belle ouvrage".

Bernard Cazeneuve, nommé à Matignon le 6 décembre 2016, n'a pas cette image de communicant professionnel. Le discours est-il différent pour autant? Comparons-le aux 39 précédents.

Le style général de M. Valls était argumentatif (s’engage, argumente, explique ou critique pour essayer de persuader l’interlocuteur), là où J.-M. Ayrault était plus énonciatif (révélant ses points de vue dans un rapport d’influence) et où F. Fillon était résolument narratif (exposant une succession d’événements, confinant éventuellement au storytelling). C'est aussi du style narratif que B.Cazeneuve se rapproche le plus, ce qui est confirmé par un usage très significatif des mots rares (hapax). La phrase suivante peut être citée en exemple:

Ce sont les atouts d'une société vivante et solidaire, qui me semble très différente du portrait désabusé qu'en font les polémistes et les prophètes du déclin.

Distances

On calcule la distance entre les 40 Déclarations de politique générale en utilisant l'indice de Dominique Labbé, qui permet de représenter le graphe suivant:

Distances de Labbé entre les 40 Déclarations

Ce graphe permet de retrouver l'opposition chronologique habituelle avec une rupture au milieu des années 1990.

La Déclaration de B.Cazeneuve se rapproche très nettement des deux précédentes de M.Valls (2014a et 2014b). Il n'est pas trop éloigné non plus de celles de D. de Villepin, dont on se souvient qu'elles comptaient parmi les plus polémiques du corpus.

Spécificités

 Il n’est pas rare qu’une déclaration laisse une trace dans la mémoire collective : on se souvient parfois de la "nouvelle société" de J. Chaban-Delmas, du "nouvel espoir" de M. Rocard, du "nouvel humanisme" et de la "proximité" de J.-P. Raffarin. Il n'y avait pas de tel “tag” chez M. Valls, qui aurait marqué une empreinte personnelle, dont on pourrait se souvenir.

Les mots qu'il aime bien

On note tout d'abord une forte significativité de la date 2017, mais qui renvoie au début de l'année: 1er janvier, premier trimestre... Et cela va avec une autre date : 2012 ("depuis 2012"). On semble davantage dans le bilan que dans les perspectives. Ce que le verbe saluer et le substantif quinquennat tendraient à confirmer, mais l'insistance sur le verbe créer donne néanmoins l'impression de vouloir occuper le temps qui reste, renforcée par le substantif engagement et le verbe adopter souvent au futur (ou dans un passé très récent). Cette question semble centrale comme le montre le graphe de similitude la Déclaration de B.Cazeneuve suivant:

ADS Cazeneuve

Le mot euro(s), rend compte d'un discours économique et technique, qui est le propre des discours en contexte de faible popularité. Il s'agit d'affirmer sa compétence et sa connaissance des dossiers. Les "millions" et "milliards" d'euros, et d'une façon l'utilisation exceptionnelle de chiffres, rappellent ici les déclarations de P.Mauroy aux moments les plus difficiles de la gauche gouvernementale (1983, 1984) ou de J.Chirac en fin de mandat (1987).

Un verbe est très remarquable: protéger (l'Etat qui protège, l'Europe qui protège, protéger les Français, les droits). C'est un terme qu'on trouvait chez J.P.Raffarin et D. de Villepin, mais qui trouve une expression très significative ici.

Suivent un certain nombre de thématiques : la pêche, le numérique, éventuellement lié à la transition énergétique, terrorisme, armée, police...

On notera également un emploi plus fréquent que la moyenne de l'interpellation: Mesdames et messieurs les députés.

Les mots qu'il aime moins

La négation! B.Cazeneuve n'est pas un adepte de ne... pas, pas plus que de il faut. Il évite les grands termes généraux comme politique, économique, situation, Etat, problème, pouvoir, esprit, financier, point, objectif, négociation... L'heure n'est plus aux grandes notions, mais à des considérations plus concrètes.

Ses phrases les plus significatives

mais réarmer l etat c est également mesdames et messieurs les députés donner aux forces de sécurité les moyens nécessaires à leur action neuf mille postes de policiers et de gendarmes auront été créés entre 2012 et 2017

enfin nous devons mesdames et messieurs les députés préparer l avenir en amplifiant les réformes stratégiques engagées depuis 2012 pour la transition énergétique pour l agriculture et la pêche pour la politique territoriale pour l éducation et la recherche

dès le début de l année 2017 mon gouvernement prendra de nouvelles mesures pour assurer l accès des patients aux soins dans les territoires pour lutter contre les déserts médicaux et inciter les professionnels de santé à y exercer à la suite du pacte territoire santé

et en 2017 nous irons plus loin encore que nous ne l avons été dans la protection des plus pauvres au total depuis 2012 et vous pouvez mesdames et messieurs les députés de la majorité

c est lui aussi qui a donné à nos armées les ressources nécessaires à l accomplissement de leurs missions et pour la première fois monsieur le ministre de la défense depuis des décennies leurs effectifs ont été rehaussés comme en témoigne d ailleurs le budget de votre ministère pour 2017

à travers la loi relative à l égalité réelle d outre_mer qui a été adoptée à une très large majorité et qui sera examinée au sénat au début de 2017 pour être définitivement adoptée avant la fin de la mandature

mesdames et messieurs les députés l europe doit aussi agir au service de la croissance durable et de l emploi nous avons obtenu que le plan juncker en faveur de l investissement soit doté d une capacité d investissement de 300 milliards d euros qui a notamment permis de financer 50 projets français

protéger mesdames et messieurs les députés est indispensable mais je veux aussi continuer à réformer pour poursuivre le redressement de notre pays depuis 2012 l économie française se redresse nos entreprises sont plus compétitives

parce_que elle a préparé l avenir de notre pays à travers l école à travers les territoires à travers le numérique à travers la transition énergétique à cette tribune devant les représentants de la nation

4 milliards d euros en 2011 pour la première fois depuis 2002 la sécurité sociale se désendette ce résultat mesdames et messieurs les députés il est une victoire pour la france

pour soutenir leurs investissements nous allons augmenter le fonds de soutien aux investissements locaux et la dotation aux équipements des territoires ruraux à hauteur de 1 2 milliard d euros mais la réforme territoriale a aussi pour ambition de renforcer la solidarité entre les territoires

protéger les français c est aussi mesdames et messieurs les députés agir à l échelle de l europe je suis pour ma part un européen convaincu mais je suis aussi un européen exigeant

le passage au temps partiel ou le départ anticipé pour ceux qui auront occupé pour ceux qui auront occupé les emplois les plus pénibles c est là mesdames et messieurs les députés un chantier immense

c est mesdames et messieurs les députés le président de la république qui a pris les décisions lucides et courageuses d engager nos armées sur les théâtres extérieurs au nom des valeurs universelles que nous portons et des intérêts qui sont les nôtres

il s imposera rapidement comme un immense progrès pour tous et ce progrès la france le devra à la majorité qui l a rendu possible le gouvernement mobilisera par ailleurs 200 millions d euros pour l amélioration du remboursement des soins dentaires au 1er trimestre 2017

c est la vie de ces jeunes de moins de 25 ans qui va changer car auparavant ils n avaient le droit à aucune aide par ailleurs en 2017 deux cent dis mille apprentis de moins de 21 ans percevront une aide exceptionnelle de 335 euros

oui mesdames et messieurs les députés au coeur de mon action la notion de respect le respect qui proscrit le cynisme qui proscrit le mensonge qui proscrit les postures qui proscrit la violence qui proscrit les outrances

la politique déterminée de réduction du déficit que nous avons menée depuis quatre ans a permis de ramener le déficit du régime général de la sécurité sociale à 400 millions d euros en 2017 alors qu il était de 17

l europe à laquelle je crois c est une europe qui protège qui investit qui innove c est une europe qui prépare l avenir depuis 2012 en lien constant avec l allemagne la france porte un agenda exigeant dans le domaine de la sécurité du continent 

Conclusion

On observait, depuis longtemps, que les discours de début de mandat avec une bonne popularité de l'exécutif étaient plus programmatiques, centrés sur les analyses et les actions (politiques et économiques), tandis que les discours suivants étaient plus relationnels, centrés sur les personnes (alliances et oppositions). Les années 2000, du triomphe de la com', avaient un peu mis à mal cette tendance et livraient des discours plus formatés, plus constants, moins sensibles au contexte. La Déclaration de B.Cazeneuve est un peu dans un cas intermédiaire. Elle reste très proche de celles de M.Valls et des Premiers ministres communicants qui l'ont précédé, notamment dans l'affichage d'un certain volontarisme, même si c'est assez explicitement dans un assez court terme.

Pas encore de rupture, donc.

Mais le rendez-vous est pris pour mai 2017.

Actions sur le document

Mots-clés associés :